Faire une fiche

VALIDATION DES ACQUIS

DE L'EXPERIENCE

La VAE vous permet d'obtenir une certification grâce à votre expérience.

Cette certification professionnelle doit être enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

SUIVI DES DOSSIERS & ACCOMPAGNEMENT

Qui peut en beneficier ?

Pour prétendre à une démarche de VAE, la personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, doit justifier d’au moins 1 an d’expérience, de façon continue ou non, en rapport direct avec la certification visée à savoir dans le domaine de la sécurité privée et plus particulièrement celui de la protection physique des personnes armée.

 

Cette durée est calculée sur un nombre d'heures correspondant à la durée de travail effectif à temps complet en vigueur dans l'entreprise en fonction de la période de référence déterminée en application de l'article L. 3121-41 du code du travail.


La durée des activités réalisées hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées en formation (article 1 du Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis de l'expérience). 

Sont prises en compte dans une demande de VAE l’ensemble des activités suivantes : 

  • activités professionnelles salariées, 

  • activités non salariées, 

  • activités de bénévolat ou de volontariat, 

  • activités exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau, 

  • activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, 

  • activités exercées d’un mandat électoral local ou d’une fonction élective locale. 

Lorsqu’il s’agit d’activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte : 

  • les périodes de formation en milieu professionnel, 

  • les périodes de mise en situation en milieu professionnel, 

  • les stages pratiques, 

  • les préparations opérationnelles à l’emploi, 

  • les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion. 

DESCRIPTION DE LA PROCEDURE DE VAE

Où s’adresser ?

 

 

 

 

 

 

Il pourra aussi vous aider à étudier la pertinence du projet et à en obtenir le financement.

Après avoir communiqué les premiers renseignements, la procédure de VAE est composée des étapes suivantes : 

a) Dépôt du 1er dossier : la recevabilité 

La recevabilité rend officielle votre demande de VAE auprès de l’organisme certificateur. 

Le dossier de recevabilité se compose de 4 rubriques : 

  • un formulaire de candidature dûment renseigné avec la signature manuscrite ou électronique 

  • les documents relatifs à la durée de l’expérience en fonction du titre à finalité professionnelle visé 

(activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales... ainsi que les périodes de 

formation initiale ou continue en milieu professionnel) 

  • les pièces justificatives à joindre obligatoirement

  • une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours. 

 

b) Etude de la recevabilité


A la suite de l’examen du dossier, l’organisme certificateur se prononce pour un avis de recevabilité ou de non-recevabilité.


Si le dossier est recevable, le candidat recevra une notification dans un délai maximum de deux mois. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut décision d’acceptation.

 

La recevabilité administrative de la demande ne préjuge en rien de la décision finale du jury. 

c) Préparation par le candidat du Livret 2


Une fois l’avis de recevabilité obtenu, le candidat prépare la validation par le jury. Cette validation est basée sur l’examen du Livret 2 qu’il aura rédigé.

 

Celui-ci contient une description des aptitudes, compétences et connaissances mobilisées au cours de son expérience.

Financement

L'accompagnement à la VAE peut être financé par le compte personnel de formation.

Vous pouvez obtenir une aide financière notamment auprès de votre employeur, d'un opérateur de compétences (OPCO) ou du conseil régional.

Les dépenses éligibles au titre des fonds de la formation professionnelle continue et correspondant aux frais relatifs à la validation des acquis de l'expérience comprennent : 

  • la rémunération du salarié pendant son congé de validation des acquis de l'expérience
     

  • les frais de transport, de repas et d'hébergement
     

  • les frais d'examen du dossier de recevabilité
     

  • les frais d'accompagnement du candidat
     

Les frais d'organisation de session d'évaluation peuvent être pris en charge par l'organisme paritaire, agréé pour la prise en charge du congé individuel de formation au titre de l'article L. 6332-3-6 ou habilité à recevoir les contributions des employeurs au titre de l'article L. 6332-1 selon les règles qui régissent les conditions de son intervention ou directement par l'employeur.

constitution dossier

La 1re étape de la VAE consiste à constituer et déposer son dossier de recevabilité.

Ce dossier se compose des pièces suivantes :

  • documents justifiant la durée des activités exercées par le candidat

  • attestations justifiant la durée des formations (initiale ou continue) réalisées en situation de travail

  • certifications ou parties de certifications obtenues

  • documents spécifiques réclamés par l’organisme de certification

Formulaire de candidature complété et signé. 

 

Téléchargez le livret de recevabilité ainsi que la notice explicative du dossier de recevabilité de la VAE.

Envoyez nous par voie postale ou courriel le livret de recevabilité ainsi que les copies des documents demandés dans la notice.

Quand votre demande a été jugée recevable, une session d'évaluation de votre dossier de VAE vous sera proposée.

Constitution du dossier de validation (qui vous sera envoyé après avis favorable de recevabilité) :

 

Le dossier de validation comprend :

  • la description de vos aptitudes à valider

  • les compétences et les connaissances mises en œuvre pendant votre expérience

  • et éventuellement les formations complémentaires dont vous avez bénéficié

La demande de validation est soumise à un jury composé d'au moins 25 % de professionnels.

En tant qu’organisme certificateur, responsable de la constitution de ses jurys, nous décidons des dates des sessions de validation.


Le jury est composé d'au moins 25 % de professionnels. 

Pour compléter l’examen du livret 2, le jury convoque le candidat à un entretien (la durée de l'entretien est libre) et à une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée sur un pas de tir homologué 

 

Décision finale
La décision du jury est notifiée, par courrier, par l'autorité certificateur.

validation totale

Si vos acquis correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de validation totale et vous attribue le diplôme ou la certification. Vous recevrez une attestation de compétences l'indiquant.​

validation partielle

Si vos acquis ne correspondent pas entièrement aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour la certification visée, le jury prend une décision de validation partielle.

Vous recevrez une notification vous indiquant les éléments qui devront faire l'objet d'une évaluation complémentaire, une date vous sera proposée rapidement et au plus tard dans les douze mois.

Vous recevrez également une attestation de compétences indiquant les parties de certification obtenues définitivement. Ces parties de certifications permettent des dispenses d'épreuve. Une formation complémentaire vous sera proposée pour vous préparer à une validation totale.

Si les acquis ne correspondent pas au niveau de compétences, aptitudes ou connaissances exigées, le jury refuse l'attribution du titre à finalité professionnelle (proposition de formation continue). 

session d'EVALUATION

evaluation par le jury

REFUS DE VALIDATION